ÉNERGUMÈNE, nom

Définition de énergumène  


nom singulier invariant en genre
  1. (vieilli) Possédé par le démon.
  2. Personne exaltée qui parle, crie, gesticule de joie ou de fureur.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Difficultés de énergumène  


Grammaire
Peut s'employer aux deux genres ("une énergumène") pour désigner un homme ou une femme.

Synonymes de énergumène  


Contraires de énergumène  


Exemples d'utilisation de énergumène  


bande d'énergumènes
"Elle retrouvait là une bande d'énergumènes, de gens douteux, il y avait même un fou, paraît-il." (Edmond Jaloux 1921 "L'Escalier d'Or")

espèce d'énergumène
"pour la majorité des Polonais qui m'avaient lu, j'étais une espèce d'énergumène, de jeune cinglé, quelqu'un lu on ne pouvait prendre au sérieux." (Witold Gombrowicz 1953 "Journal 1953-1958")

grand énergumène
"Au milieu du groupe, le guide chef s'efforce de calmer un grand énergumène en qui." (Roger Frison-Roche 1948 "La grande Crevasse")

jeune énergumène
"Un jeune énergumène chevelu l'ayant questionné, avec un rien d'insolence, sur ses " nouveaux rapports avec le pouvoir ", il marmonna:" (Henri Troyat 1963 "Sophie ou la fin des combats")

pareil énergumène
"Je la plaignais, vraiment, d'avoir choisi un pareil énergumène." (Auguste Villiers de l'Isle-Adam 1887 "Tribulat Bonhomet")

petit énergumène
"T'as baisé ma maman, petit énergumène." (Georges Brassens 1945-1981 "Chansons")

énergumènes de la liberté
"Si, dès les premiers jours de notre régénération, j'ai éprouvé tous les bouillonnements du patriotisme, si j'ai consenti à paraître exagéré pour n'être jamais faible, si je me suis attiré une première proscription pour avoir dit hautement ce qu'étaient ces hommes qui voulaient faire le procès à la Révolution, pour avoir défendu ceux qu'on appelait les énergumènes de la liberté, c'est que je vis ce qu'on devait attendre des traîtres qui protégeaient ouvertement les serpents de l'aristocratie." (Danton Danton 1791-1794 "Discours Civiques de Danton")


Découvrez de nouveaux mots !