ÉNERVANT, adjectif

Définition de énervant  


adjectif masculin singulier
  1. (vieilli) Qui ôte les forces.
  2. Qui irrite désagréablement les nerfs, agaçant (un bruit énervant, une personne énervante)

Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de énervant  


Contraires de énervant  


Exemples d'utilisation de énervant  


énervante saison
"Les arbres d'un verger voisin montraient, à travers un treillis d'enclos, leurs feuilles rouillées par l'énervante saison." (Auguste Villiers de l'Isle-Adam 1883 "Contes cruels")

énervantes délices
"il se défiait des énervantes délices qu il'entouraient." (Alexandre Dumas 1844 "Le Comte de Monte-Cristo")

(de) splendeurs énervantes
"Aucun homme, je le répète, n'a raconté avec plus de magie les exceptions de la vie humaine et de la nature, - les ardeurs de curiosité de la convalescence, - les fins de saisons chargées de splendeurs énervantes, les temps chauds, humides et brumeux, où le vent du sud amollit et détend les nerfs comme les cordes d'un instrument, où les yeux se remplissent de larmes qui ne viennent pas du coeur, - l'hallucination laissant d'abord place au doute, bientôt convaincue et raisonneuse comme un livre, - l'absurde s'installant dans l'intelligence et la gouvernant avec une épouvantable logique, - l'hystérie usurpant la place de la" (Charles Baudelaire 1868 "Curiosités esthétiques ; L'art romantique : et autres oeuvres critiques")

bruit énervant
"la haine le fige, debout devant la pierre, mais il s'est peu à peu tourné de côté, et il reste ainsi, ne parlant à personne, fixant les chaussures de la jeune fille, dont les prunelles s'enflamment et se chargent de rancœur, probablement à cause du mutisme général, de ces regards qui n'osent ou ne veulent pas se poser sur elle, et du bruit énervant, ridicule, humiliant que font les seine lies neuves de son père qui va vers le baquet d'eau nettoyer la marmite." (Kateb Yacine 1956 "Nedjma")

chaleur énervante
"et cette chaleur énervante semblait, à chaque fois qu'elle se faisait sentir, emporter avec elle une portion des forces humaines." (Alexandre Dumas 1842 "Le Corricolo")

douceur énervante
"cette atmosphère, à la fois fraîche et tiède, humide et parfumée, m'enveloppait, comme l'eau d'un bain, dans un baiser d'une douceur énervante." (Théophile Gautier 1836 "Le Club des Hachichins")

parfums énervants
"Non, car ces parfums énervants sont plutôt ceux d'une magicienne d'amour." (Michel Zévaco 1908 "La Fausta")


Découvrez de nouveaux mots !