ÉNERVEMENT, nom

Définition de énervement  


nom masculin singulier
  1. (vieilli) Affaiblissement.
  2. État d'une personne énervée, agacement.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Contraires de énervement  


Exemples d'utilisation de énervement  


accès d'énervement
"Cet accès d'énervement l'a fatigué:" (Mohammed Dib 1966 "Le Talisman")

larmes d'énervement
"De grosses larmes d'énervement et de peine ruisselaient sur ses joues." (Albert Camus 1942 "L'étranger")

soupir d'énervement
"L'épouse contint un soupir d'énervement." (Serge Quadruppani 1992 "Rue de la Cloche")

état d'énervement
"Vous êtes dans un état d'énervement." (Georges Bernanos 1927 "L'Imposture")

(de) douloureux énervements
"Lui parti, je me sentis isolé, en proie à de douloureux énervements." (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")

certain énervement
"L'homme et le cheval manifestent un certain énervement." (Serge Rezvani 1993 "Les Repentirs du peintre")

grand énervement
"Samuel se leva dans un grand énervement." (Christine Arnothy 1978 "Le bonheur d'une manière ou d'une autre")

léger énervement
"Une certaine fantaisie dans l'agencement des lettres, ou dans la chute des " s " terminaux, laissait prévoir de la tendresse, de l'animation, ou plus simplement ce léger énervement d'avoir à adresser des mots au hasard, sans nulle certitude d'être lu." (Jean-Marie Gustave Le Clézio 1963 "Le procès-verbal")

moindre énervement
"Boiardo n'en manifestait pas le moindre énervement." (Paula Jacques 1991 "Déborah et les anges dissipés")

énervement croissant
"A peine si la bille traduisait par un léger frémissement l'énervement croissant du garçon." (Pierre Boileau et Pierre Ayraud dit Thomas Narcejac Boileau-Narcejac 1957-1980 "Les nouvelles retrouvées")

énervement grandissant
"Vingt minutes s'écoulèrent dans un énervement grandissant." (Jean-Paul Le Moël sd "Nationale 7")

énervement général
"On s'impatientait enfin, et l'air mystérieux du chef n'était pas pour calmer l'énervement général:" (Louis Pergaud 1912 "La guerre des boutons")

énervement de l'attente
"que c'étaient seulement l'indécision et l'énervement de l'attente qui la rendaient pâle." (Abraham Stoker, dit Bram Stoker 1903 "Le Joyau des sept étoiles")

énervement des jours
"Il l'attribua d'abord à un excès de fatigue et à l'énervement des jours de printemps." (Romain Rolland 1904-1912 "Jean-Christophe")

énervement des lecteurs
"L'énervement des lecteurs du groupe qui n'acheterons pas le journal." (Site Web 1995-2007 "Page de Site Web ou newsgroup")


Découvrez de nouveaux mots !