ENFANTEMENT, nom

Définition de enfantement  


nom masculin singulier
  1. Accouchement.
  2. Élaboration, création, production d'une œuvre.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Contraires de enfantement  


Exemples d'utilisation de enfantement  


plante d'enfantement
"plante d'enfantement";," (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

travail d'enfantement
"elle n'est occupée qu'à surveiller le travail d'enfantement qui se prépare." (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

douloureux enfantement
"Aujourd'hui, Eileithya, qui préside aux douloureux enfantements, appellera à la lumière un homme de ceux qui sont de ma race et de mon sang, et qui commandera sur tous ses voisins." (Homère Antiquité "L'Iliade")

grand enfantement
"Je vois que vous êtes en grand enfantement, et moi aussi." (Victor Hugo 1814-1873 "Correspondance de Victor Hugo")

laborieux enfantement
"ces hauts instincts, ces soulèvements d'un talent grandiose et bientôt intercepté, ces contradictions qui sont celles du temps même, ce laborieux enfantement qui a peu produit d'oeuvres égales à ses efforts, tant de génie presque, de caractère et de vertu supérieurs à ce qui en est sorti, tout nous engageait à rappeler l'attention sur ce vétéran de nos modernes poètes, injuste peut-être parfois pour ceux qui le suivent et qui lui ressemblent trop." (Collectif 1840 "Poètes et romanciers modernes de la France")

long enfantement
"Se trouvait-il subjugué par une fantaisie d'artiste, ou les idées qu'il avait exprimées procédaient-elles de ce fanatisme inexprimable produit en nous par le long enfantement d'une grande oeuvre?" (Honoré de Balzac 1831 "Le Chef-d'oeuvre inconnu")

pénible enfantement
"Oui, mon ami, les inventeurs doivent cacher le pénible enfantement de leur gloire à tout le monde, même à leurs femmes!..." (Honoré de Balzac 1837 "Les Illusions perdues")

terrible enfantement
"pendant que tout le monde moral se remuait autour de lui dans le terrible enfantement des idées ou des choses ?" (Alphonse de Lamartine 1836 "Jocelyn")

enfantement douloureux
"que la chute d'Adam, le sang d'Abel, la nudité voilée de Noé, et la malédiction de ce père sur un fils, se manifestent encore aujourd'hui dans l'enfantement douloureux de la femme, dans la misère et l'orgueil de l'homme, dans les flots de sang qui inondent le globe depuis le fratricide de Caïn, dans les races maudites descendues de Cham, qui habitent une des plus belles parties de la 0283terre." (François-René de Chateaubriand 1859 "Fragments, variantes du Génie du Christianisme")

enfantement virginal
"Ils donnent à cette conception et à cette naissance une cause toute naturelle, et refusent de leur reconnaître un caractère mystérieux et divin, de sorte que dans leur sentiment, le Dieu Verbe n'a pas reçu son humanité d'un enfantement virginal, mais il a été simplement dans la personne de Jésus, comme l'esprit de prophétie était dans les prophètes." (saint Thomas d'Aquin Antiquité "Chaîne d'or sur l'évangile de saint Jean")

enfantement d'un monde
"Batailler contre Klapisch, dit-elle, est aussi vain que le rêve d'enfantement d'un monde meilleur." (Paula Jacques 1991 "Déborah et les anges dissipés")

enfantement d'une société
"Un long cri de douleur qui s'éleva alors au milieu des plus effrayantes convulsions, présagea l'enfantement d'une société nouvelle." (André Cochut 1839 "Le sort des classes souffrantes")


Découvrez de nouveaux mots !