ENFARINÉ, adjectif

Définition de enfariné  


adjectif masculin singulier
  1. (familièrement) Couvert de farine, de poudre blanche.

Expressions françaises avec enfariné  


Le bec enfariné (familièrement) : Avec une confiance naïve et ridicule.
La gueule enfarinée (argotiquement) : Avec une confiance naïve et ridicule.


Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de enfariné  


Exemples d'utilisation de enfariné  


bec enfariné
"Il t'avait pris à froid, avec son bec enfariné." (Roger Ikor 1985 "Les fleurs du soir")

bloc enfariné
"puis de là, sans vouloir s'avancer plus loin, se mit à contempler le bloc enfariné." (Esope Antiquité "Fables")

bouche enfarinée
"Les personnes qui viennent ici, la bouche enfarinée, me dire:" (Paul Féval 1856 "La vampire")

face enfarinée
"Elles riaient en apercevant de loin sa face enfarinée que nous ne saurions comparer qu'au masque populaire de nos pierrots." (Paul Féval 1843 "Le Loup blanc")

gueule enfarinée
"Mais qui aurait pu prévoir que je serais un jour au programme, cueillant les sifflets, les rires et les bravos, car j'ai oublié de dire que mes prédispositions naturelles me pousseraient plutôt vers les pirouettes du clown, gueule enfarinée, plâtrée de mensonges rouges livides, et toujours volontaire pour les coups de pied au cul." (Louis Calaferte 1984 "Septentrion")

visage enfariné
"Ton visage enfariné, tes convulsions, les miennes." (Sophie Rostopchine, dite Comtesse de Ségur 1865 "Un bon petit diable")


Découvrez de nouveaux mots !