ENFER, nom

Définition de enfer  


nom masculin singulier
  1. Religion. Lieu de séjour des âmes damnées dans la religion chrétienne.
  2. (débutant par une majuscule) Mythologie gréco-latine. Lieu souterrain et séjour des morts.
  3. Lieu de souffrances, situation très pénible (vivre un véritable enfer quotidien)
  4. Département d'une bibliothèque où sont conservés les livres interdits au public.

Expressions françaises avec enfer  


D'enfer : Horrible, infernal, excessif, très violent (un orage d'enfer)
Rouler à un train d'enfer : Rouler dangereusement vite.


Signaler une erreur ou un oubli

 

Difficultés de enfer  


Typographie
Majuscule pour "l'Enfer" = séjour des morts dans l'antiquité. Minuscule autrement.

Synonymes de enfer  


Contraires de enfer  


Exemples d'utilisation de enfer  


années d'enfer
"Quand Stéphane pénétrait dans la piscine, un murmure approbateur parcourait les rangs féminins, car il lui restait des pectoraux puissants qu'il devait aux cinq années d'enfer consacrées à grimper dans la catégorie des meilleurs welters d'Ile-de-France." (Marc Villard 1992 "Démons ordinaires")

appétit d'enfer
"Brumières m'est arrivé vers dix heures avec un appétit d'enfer." (George Sand 1857 "La Daniella")

boucan d'enfer
"En face les flonflons de la fête faisaient un boucan d'enfer, tu dors j'ai demandé, mais elle n'a pas répondu, j'ai essayé de me détendre, de me dire que tout ça n'était qu'une coïncidence, en respirant doucement et profondément comme pour un rebirth, mais au lieu de m'apaiser c'est tout l'inverse qui s'est produit, j'étais de plus en plus crispé et une vague de terreur m'a transpercé, je n'étais plus là mais très loin, à une autre époque, sur un autre continent, des flashes atroces m'obscurcissaient l'esprit, j'étais au milieu d'une clairière, des gens étaient" (Vincent Ravalec 1994 "Cantique de la racaille")

bruit d'enfer
"Heureusement, les cloches sonnèrent et carillonnèrent dans un bruit d'enfer." (Nicolas Bréhal 1993 "Les corps célestes")

chaleur d'enfer
"La cuisine sentait bon les crêpes et le lard, il y régnait une chaleur d'enfer devant les deux fourneaux à étage dont les cuivres luisaient." (Bernard Clavel 1983 "Harricana")

diables d'enfer
"Par les mille diables d'enfer, le carrosse ne marchera donc pas plus vite, afin de laisser ces manants derrière lui?..." (Pierre Alexis, vicomte Ponson du Terrail 1879 "Le serment des hommes rouges, Aventures d'un enfant de Paris")

dieu des enfers
"elle est la souveraine du sombre empire, la puissante compagne du dieu des enfers." (Ovide Antiquité "Les Métamorphoses")

feu d'enfer
"Nous en avons rendu l'approche impossible et nous le tenons nuit et jour sous un feu d'enfer." (Gaston Leroux 1917 "La bataille invisible")

fille d'enfer
"C'est là ton dernier mot, fille d'enfer." (George Sand 1861 "Consuelo")

fleuve des enfers
"L'Achéron, dans cet espace, se perd pendant quelque temps sous terre, selon Mélétius, et c'est, sans doute, ce qui l'a fait prendre pour un fleuve des enfers." (Jean-Jacques Barthélemy 1788 "Voyage du jeune Anacharsis en Grèce")

fond des enfers
"Elle appelle du fond des enfers le démon du Fanatisme, qui conduit ce parricide." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1723 "La Henriade")

jeu d'enfer
"on faisait chez lui une chère exquise, et ensuite on jouait un jeu d'enfer, où il perdait souvent des sommes considérables avec l'insouciance la plus hospitalière." (Eugène Sue 1842-1843 "Les Mystères de Paris")

journée d'enfer
"en nous faisant partager une journée d'enfer à Sarajevo." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de décembre 1992")

juges d'enfer
"On prétend qu'à ce peuple il faut un joug de fer, Une loi de terreur, et des juges d'enfer." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1769 "Les Guèbres ou la Tolérance")

look d'enfer
"Un look d'enfer " (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de janvier 1993")

mois d'enfer
"Durant ces 18 mois d'enfer, je suis passé par tous les stades des émotions que peut connaître l'humain." (Fred Belin 2002 "L'idole déjeune")

nuit d'enfer
"J'en sais rien, papa, mais c'était une nuit d'enfer dont je me souviendrai toujours." (Carlo Collodi 1902 "Les Aventures de Pinocchio")

plan d'enfer
"A part ça, il m'a indiqué un plan d'enfer pour toi:" (Marc Villard 1992 "Démons ordinaires")

prince des enfers
"conduite par le prince des enfers, elle arrive sur le champ de bataille." (François-René de Chateaubriand 1809 "Les Martyrs")

pêche d'enfer
"Mais Dan a retrouvé une pêche d'enfer." (Marc Villard 1992 "Démons ordinaires")

rythme d'enfer
"Je me suis mis à avoir un mal fou à suivre le rythme d'enfer qu'elle m'imposait." (Jean Vautrin 1985 "Baby Boom")

vacarme d'enfer
"Une fois enfermées, elles m'ont fait un vacarme d'enfer." (Sophie Rostopchine, dite Comtesse de Ségur 1862 "Les Bons Enfants")

vie d'enfer
"nous allons commencer à ce moment une vie d'enfer." (Honoré de Balzac 1825 "Annette et le criminel")

vision d'enfer
"cette vision d'enfer." (Michel Zévaco 1900-1901 "La Cour des Miracles")

double enfer
"Vous assassinez doublement les indigents en leur ôtant les moyens d'existence naturelle et les moyens d'existence sociale, et vous mériteriez tous de brûler dans un double enfer pour ce seul crime dont vous êtes coupables en masse." (Charles Fourier 1806 "Egarement de la raison démontré par les ridicules des sciences incertaines")

nouvel enfer
"Lui dans sa crèche de chair vive, palpitante encore, et moi, dans ce nouvel enfer dont damné, j'étais le seul architecte et l'unique occupant." (Abdel-Hafed Benotman 1993 "Les forcenés")

petit enfer
"Il sentit déjà la tristesse monotone de ce voyage, l'attachement aux demeures d'autrefois et la chevauchée future vers un petit enfer à espace réduit." (Jean-Marie Gustave Le Clézio 1965 "La fièvre")

propre enfer
"sentier de notre propre ciel traverse toujours la volupté de notre propre enfer." (Friedrich Nietzsche 1886 "Le Gai Savoir")

véritable enfer
"Il y a là bien d'autres locataires à part nous, c'est un véritable enfer, oui, que cette maison." (Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski 1866 "Crime et châtiment")

enfer vert
"Ici, c'est l'enfer vert." (Louis Calaferte 1984 "Septentrion")

enfer éternel
"Le maître sauveur n'a pas même essayé de sauver les damnés, après, car il avait connu que l'enfer éternel est enclos sans espoir." (Charles Péguy 1910 "Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc")

appelle l'enfer
"Donc, tandis qu'il vient d'établir et qu'il est toujours tout prêt à admettre que l'humanité actuellement vivante est composée d'individus ayant déjà vécu dans l'humanité, en même temps néanmoins il conçoit que ces mêmes individus puissent être séparés, pendant un espace quelconque de temps, de cette tige de l'humanité, et dévoués à une existence à part, c'est-à -dire retenus dans ce qu'il appelle l'enfer, ou livrés à la métempsychose dans les différentes formes d'êtres que renferme la nature." (Pierre Leroux 1840 "De l'humanité, de son principe et de son avenir, où se trouve exposée la vraie définition de la religion et où l'on explique le sens, la suite et l'enchaînement du mosaïsme et du christianisme")

décrit l'enfer
"Elle décrit l'enfer autour de la gare." (Boris Schreiber 1996 "Un silence d'environ une demi-heure")

mérite l'enfer
"Le péché mortel qui mérite l'enfer et la charité qui mérite le ciel sont, après la mort, enracinés dans l'âme à jamais." (saint Thomas d'Aquin Antiquité "Somme théologique")

promet l'enfer
"Le vulgaire et le plat qui avaient encombré leurs cerveaux furent emportés par les discussions sur la convenance de l'art gothique avec la religion, qui promet l'enfer à cinquante et un enfants sur cent qui naissent, etc." (Henri Beyle, dit Stendhal 1834 "Lucien Leuwen")

l'enfer confond
"il pourrait lui arriver quelque dommage s'il continuait à se laisser affrioler par des espèces du calibre de ces satanées femelles que l'enfer confonde !" (Alexandre Dumas 1859 "Les Louves de Machecoul")

enfer de la corruption
"L'enfer de la corruption est pavé des "bonnes intentions" du législateur." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de juillet 1994")

enfer de la drogue
"le plus dur pour elle est de voir les jeunes plonger toujours plus tôt dans l'enfer de la drogue ou de la prostitution." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

enfer de la guerre
"A une époque, je croyais que le pire enfer de la guerre ce sont les flammes des obus, puis j'ai pensé longtemps que c'était l'étouffement des souterrains qui se rétrécissent éternellement sur nous." (Henri Barbusse 1965 "Le feu")

enfer des camps
"Dans l'enfer des camps, j'ai prié pour nos tortionnaires." (Régine Deforges 1991 "Noir Tango")

enfer des damnés
"Il est évident d'autre part, que les incrédules se trouvaient dans l'enfer des damnés." (saint Thomas d'Aquin Antiquité "Somme théologique")

enfer des villes
"Songe que nous sommes condamnés à la réussite avant trois ans, sous peine de retour à l'enfer des villes." (Marcel Pagnol 1962 "Jean de Lorette")

enfer du jeu
"Quand je pense qu'on est juste en face de l'enfer du jeu du Nevada..." (Christine Arnothy 1987 "La piste africaine")

Mots proches de enfer  


royaume des morts, lieu d'expiation, géhenne, flammes éternelles, abîme, royaume des ombres, Achéron, Styx, Cocyte, Léthé, Phlégétnon, Orcus, Averne, Tartare, Hadès, Empire de Pluton, Champs-Élysées, limbes, purgatoire, démon, diable, Satan, réprouvés, damnés, ombres, mânes, Pluton, Proserpine, Cerbère, Furies, Caron, le fatal nocher, Minos, Éaque, Rhadamanthe, infernal, diabolique, satanique

Découvrez de nouveaux mots !