ENFERMÉ, adjectif

Définition de enfermé  


adjectif masculin singulier
  1. Qui est dans un lieu fermé.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Exemples d'utilisation de enfermé  


enfermé seul
"Une dernière version donnait à croire qu'il s'était retiré dans sa villa, et qu'enfermé seul et désolé il passait les nuits dans les larmes." (George Sand 1839 "L'Uscoque")

air enfermé
"Enfin, elle ne sentait donc plus sur elle l'air enfermé, les pierres lourdes du Bonheur des dames !" (Émile Zola 1883 "Au Bonheur des Dames")

ans enfermé
"Il détourna la tête avec dégoût, mais la vieille le tira par la jambe dans le souterrain où elle le garda vingt ans enfermé." (Anatole France 1909 "Les sept femmes de la Barbe-Bleue")

gens enfermés
"Ce sont des contrefaçons mesquines, tout au plus des consolations à l'usage des gens enfermés." (Hippolyte Taine 1867 "Notes sur Paris, Vie et opinions de Monsieur Frédéric Thomas Graindorge")

heure enfermés
"Là, les deux rivaux restèrent plus d'une heure enfermés." (Alexandre Dumas 1857 "Les Compagnons du Jéhu")

personnes enfermées
"Les personnes enfermées sont parvenues à donner l'alarme." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

temps enfermé
"Restez donc dans ces murs quelque temps enfermée." (Henri de Bornier 1875 "La fille de Roland")

vie enfermée
"Et, au ras des maisons, des ondes passaient sur la ville, une vibration de vie, faite de toute la vie enfermée là." (Émile Zola 1878 "Une Page d'Amour")


Découvrez de nouveaux mots !