ENFLAMMÉ, adjectif

Définition de enflammé  


adjectif masculin singulier
  1. Qui est en flammes.
  2. (au sens figuré) Qui est ardent, passionné (des lettres d'amour enflammées)
  3. Qui est en état d'inflammation (une plaie enflammée)

Signaler une erreur ou un oubli

 

Contraires de enflammé  


Exemples d'utilisation de enflammé  


allumette enflammée
"puis il introduisit au milieu des sarments une allumette enflammée." (Alexandre Dumas 1857 "Le Meneur de loups")

brandons enflammés
"Bientôt l'air était tout rouge, et des brandons enflammés venaient en tourbillonnant tomber à terre, éparpiller le feu sur le sol, et brûler tristement dans les coins." (Charles Dickens 1841 "Barnabé Rudge")

charbons enflammés
"Ces instruments, nommés cautères, sont placés dans un réchaud rempli de charbons enflammés, et laissés au milieu de ces charbons jusqu'à ce qu'ils soient rougis à blanc." (Auguste Nelaton 1844 "Elémens de pathologie chirurgicale")

coeur enflammé
"Mais qui peut commander à son coeur enflammé." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1752 "Amélie ou Le duc de Foix")

discours enflammés
"Henriette se dépensait en révoltes, en cris de rage, en discours enflammés, en désespoirs, en injures." (Maurice Leblanc 1933 "Victor, de la Brigade mondaine")

discussions enflammées
"Le temps des copains s'achève, après la guerre, des nuits de discussions enflammées et des matches de basket." (Le Monde 1995 "Extrait du Monde de mars 1995")

déclarations enflammées
"Et quand ils les avaient trouvées, le reste de leur temps se passait en parties fines, au cours desquelles ils s'efforçaient de les attendrir par des déclarations enflammées, appuyées par des présents d'un goût douteux, mais de valeur réelle." (Michel Zévaco 1920 "Fiorinda-la-belle")

face enflammée
"Ils étaient là une trentaine, hommes et femmes, concierges, commerçants, petits bourgeois du quartier, la face enflammée, les yeux hors de la tête, qui gesticulaient avec des mouvements de convulsionnaires, menaçant le plafond de leurs poings crispés." (Émile Gaboriau 1875 "L'Argent des autres")

flèches enflammées
"Le soleil encore un peu plus bas sur l'horizon faisait jouer en ricochet l'émail vif de toutes les crêtes, criblait les forêts noires de flèches enflammées et, la petite plaine en bas, déjà dans l'ombre, scintillait du biseau de toutes ses herbes." (Jean Giono 1951 "Le hussard sur le toit")

gaz enflammés
"De temps en temps, le cratère vomissait des quartiers de roches rongies au sein des gaz enflammés." (Jules Verne 1864-1867 "Aventures du capitaine Hatteras")

lettres enflammées
"Aussi, en voyant qu'il cherchait à lire les mots restés intacts, jeta-t-il dans la coupe une poignée de lettres enflammées." (Émile Zola 1876 "Son Excellence Eugène Rougon")

matières enflammées
"Supposez que les matières enflammées qui sortent de la roue vont se réunir à une certaine distance, et tournent ensuite autour de la roue elle-même." (Augustin Barruel 1830 "Les Helviennes, ou Lettres provinciales philosophiques")

mèche enflammée
"La peau se noircit et la chair vive se trouva en contact avec la mèche enflammée." (Ernest Capendu 1860 "Marcof-le -Malouin")

paroles enflammées
"Geneviève avait écouté les paroles enflammées du médecin avec une attention extrême." (Georges Ohnet 1903 "Marchand de poisson")

poutres enflammées
"Il arriva bientôt sur le théâtre du sinistre, au milieu de gens à demi vêtus, courant çà et là, les uns s'efforçant de tirer hors des écuries les chevaux terrifiés, d'autres faisant sortir les bestiaux des cours et des étables, d'autres enfin arrivant chargés d'objets qu'ils avaient arrachés à l'incendie en bravant une pluie d'étincelles et la chute des poutres enflammées." (Charles Dickens 1837 "Oliver twist")

tison enflammé
"Louis retourna au ravin, mais en tenant, cette fois, de la main gauche un tison enflammé." (Alexandre Dumas 1854 "Le Capitaine Richard")

traits enflammés
"Sylla survient en ce moment, et, voyant ce qui se passe, il crie à ses soldats de mettre le feu aux maisons, et, lui-même prenant une torche allumée, il marche le premier, et ordonne à ses archers de lancer sur les toits leurs traits enflammés." (Plutarque Antiquité "Vie de Sylla")

étoupes enflammées
"Or, ma profession consiste à manger des étoupes enflammées, si cela me fait plaisir." (Louis Desnoyers 1857 "Les mésaventures de Jean-Paul Choppart")


Découvrez de nouveaux mots !