ENGOURDISSEMENT, nom

Définition de engourdissement  


nom masculin singulier
  1. Fait d'engourdir, d'être engourdi, d'être paralysé par le froid.
  2. Ralentissement du métabolisme, des mouvements, de l'activité; au sens figuré, somnolence de l'esprit.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Contraires de engourdissement  


Exemples d'utilisation de engourdissement  


période d'engourdissement
"Il crut que la période d'engourdissement allait le ressaisir:" (Joseph Henri Honoré Boex, dit J.-H. Rosny Aîné 1913 "La Force mystérieuse")

état d'engourdissement
"l'état d'engourdissement dans lequel il l'a laissée peut à peine se concevoir." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

certain engourdissement
"La timidité de Jean-Jacques venait d'un certain engourdissement de ses facultés, qu'un grand instituteur, ou un chirurgien comme Desplein eussent réveillées." (Honoré de Balzac 1843 "La rabouilleuse")

long engourdissement
"Idée qui réveille sans cesse les consciences, qui combat la pesanteur de la chair, qui ne permet pas dans l'Église protestante un long engourdissement, ni une décadence irrémédiable, et, dans nos temps en particulier, y produit des effets qui commencent, même au dehors, à devenir sensibles." (Alexandre Vinet 1848 "Etudes sur la Littérature Française au XIXe siècle")

léger engourdissement
"comme un léger engourdissement, un peu moins d'agilité, moins d'appétit, un peu de pesanteur d'estomac, plus de facilité à se fatiguer, quelques embarras de tête, un sommeil plus pesant, mais moins tranquille, et qui ne répare pas les forces comme auparavant." (Samuel Auguste André David Tissot 1772 "Avis au peuple sur sa santé")

mol engourdissement
"je savais bien que je n'étais pas aimé de vous, mais je m'endormais dans ce mol engourdissement où vous m'aviez jeté." (George Sand 1833 "Lélia")

profond engourdissement
"les organes qui doivent servir un jour à cette importante fonction, paraissent plongés dans un profond engourdissement." (Pierre Cabanis 1808 "Rapports du physique et du moral de l'homme")

étrange engourdissement
"ses jambes vacillaient, ses gestes étaient mal assurés, sa voix hésitante, et il ressentait, en toute sa personne, l'étrange engourdissement de quelqu'un qui sortirait par miracle du cercueil." (Gustave Le Rouge 1912-1913 "Le mystérieux Docteur Cornélius")

engourdissement général
"un engourdissement général saisit les membres d'Atala, et les extrémités de son corps commencèrent à refroidir:" (François-René de Chateaubriand 1801 "Atala")

engourdissement moral
"Dans cet engourdissement moral où elle se sentait tomber, elle se traîna sur le port, et, toute tremblante de fièvre, elle s'assit sur une borne pour se réchauffer au soleil, en regardant avec une indolente fixité l'eau qui coulait à ses pieds." (George Sand 1832 "Indiana")

engourdissement profond
"Quand j'avais réussi à fixer le sommeil pour quelques heures, un engourdissement profond suivait mon réveil et me rendait incapable, pour tout un jour, de volonté ou d'intérêt quelconque." (George Sand 1833 "Lélia")

engourdissement de l'esprit
"il n'osa jamais résister à ses dieux ni se débarrasser de ses fers, parce qu'on lui fit entendre que la stupidité, le renoncement à la raison, l'engourdissement de l'esprit, l'abjection de son âme étaient de sûrs moyens d'obtenir l'éternelle félicité." (Paul Henri Thiry d'Holbach 1770 "Système de la nature ou Des loix du monde physique et du monde moral")

engourdissement de l'âme
"N'avez-vous pas éprouvé ce délicieux engourdissement de l'âme et du corps après ces jours de délire et de cauchemar, ces jours à la fois longs et rapides où, dévoré de rêves, fatigué de sensations incohérentes et brusques, on ne s'aperçoit point du temps qui marche et des nuits qui succèdent aux jours?" (George Sand 1833 "Lélia")

engourdissement de la douleur
"La jeune femme tressaillit et frissonna, comme le malade qui tout à coup, dans l'engourdissement de la douleur, entend le cliquetis des terribles instruments du chirurgien..." (Émile Gaboriau 1869 "Monsieur Lecoq")

engourdissement de la pensée
"Je suis allé promener mes peines et mes remords tardifs dans la campagne, cherchant dans la marche et dans la fatigue l'engourdissement de la pensée, la certitude peut-être pour la nuit suivante d'un sommeil moins funeste." (Gérard de Nerval 1855 "Aurélia, ou Le Rêve et la vie")

engourdissement des doigts
"Il s'agit également d'estimer l'importance des douleurs au niveau de la cicatrice, du talon de la main et des éminences, ainsi que des paresthésies et des sensations d'engourdissement des doigts (numbness), l'ensemble de ces symptômes étant liés à l'intervention." (Site Web français 2005 "Page de site médical français")

engourdissement des sens
"Elle avait fui l'engourdissement des sens, l'ensommeillement de la vie, la lente pétrification du corps." (Sylvie Germain 1989 "Jours de colère")

engourdissement du sommeil
"Le besoin de secouer l'engourdissement du sommeil me poussa à m'agiter hors de ma tente:" (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")


Découvrez de nouveaux mots !