ENGUEULADE, nom

Définition de engueulade  


nom féminin singulier
  1. (familièrement) Fait d'engueuler, de s'engueuler.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Exemples d'utilisation de engueulade  


sujet d'engueulade
"(Notre seul sujet d'engueulade, le journalisme..." (Daniel Pennac 1989 "La petite marchande de prose")

belle engueulade
"Comme sa façon de ne rien répondre, quelquefois, quand je partais dans une belle engueulade." (Sidonie Gabrielle Colette 1913 "L'entrave")

bonne engueulade
"On tente toujours de rejoindre des évadés pour éviter une bonne engueulade et même des suites disciplinaires." (José Giovanni 1958 "Le deuxième souffle")

dernière engueulade
"Chez moi, chez nous, au beau milieu des ruines consécutives à notre dernière engueulade, Jeanine m'a troussé à la hussarde, t3radon, à la Cosaque, en me disant qu'elle me pardonnait tout, et encore heureux Guc tu sois bien vivant, mon petit amour de pousse-chariot adoré." (Thierry Jonquet 1998 "Le bal des débris")

engueulades des chefs
"Subissant comme les autres toute la journée les engueulades des chefs d'ateliers ou du chef du personnel, supportant l'atmosphère du travail en usine auquel je n'ai jamais pu m'acclimater, meurtri dans mon amour-propre, ne pouvant répliquer sous peine d'être mal noté, tenu à l'oeil et chargé des boulots les plus emmerdants de la boîte, il me suffisait pourtant de me souvenir tout à coup d'une description d'un bureau d'écrivain que j'avais lue quelque part, et instantanément la colère fondait." (Louis Calaferte 1984 "Septentrion")


Découvrez de nouveaux mots !