ENLUMINÉ, adjectif

Définition de enluminé  


adjectif masculin singulier
  1. Arts. Qui est orné d'enluminures, de lettres peintes, de lettrines ou de miniatures.
  2. Qui a de vives couleurs.
  3. (au sens figuré) Orné, agrémenté par des procédés stylistiques, en parlant d'un texte ou d'un récit.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de enluminé  


Exemples d'utilisation de enluminé  


face enluminée
"Ce marchand, un gros petit homme, à la face enluminée et au regard impudent, était huché sur un escabeau, et d'une voix enrouée:" (Émile Gaboriau 1875 "L'Argent des autres")

joues enluminées
"entre deux rangées de chétives barraques, quelquefois assez splendidement décorées au dedans, mais toujours pauvres et mesquines au dehors, circulaient une centaine de créatures, dernière tradition des costumes du sacre, dernier échantillon des toilettes de l'Empire, coiffées de fleurs, de plumes et de faux diamants, décolletées jusqu'à la ceinture, vêtues de satin, de velours et de soie, avec les joues enluminées, les sourcils peints, les lèvres rougies." (Alexandre Dumas 1843 "Filles, lorettes et courtisanes")

trogne enluminée
"dit-il en avançant vers moi sa trogne enluminée." (Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski 1872 "Les Possédés")

visage enluminé
"Cela ne me mit pourtant pas à l'abri de nouvelles plaisanteries, car un monsieur à la voix enrouée et au visage enluminé, qui n'avait cessé de manger des sandwiches que pour boire d'une bouteille qu'il ne quittait guère, fit observer que j'étais comme le boa constrictor, qui mangeait assez à un repas pour pouvoir rester ensuite plusieurs jours à jeun." (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

enluminées de couleurs
"Puis il regarda sur les murs les estampes tirées des sujets de l'Écriture sainte et enluminées de couleurs éclatantes, qui étaient bordées de petits cadres noirs comme les miroirs à barbe de cinq sols." (Charles Dickens 1843 "Vie et aventures de Martin Chuzzlewit")


Découvrez de nouveaux mots !