ENLUMINURE, nom

Définition de enluminure  


nom féminin singulier
  1. Arts. Fait d'enluminer (l'enluminure pratiquée par les moines)
  2. Lettre peinte, lettrine ou miniature illustrant, les manuscrits, les livres d'art.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de enluminure  


Exemples d'utilisation de enluminure  


atelier d'enluminure
"La salle où chacun se retrouvait pour le dîner était située au premier étage, au-dessus de l'atelier d'enluminure." (Jeanne Bourin 1981 "Le jeu de la tentation")

bon usage des enluminures
"Du bon usage des enluminures de la BnF)." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

collection d'enluminures
"il est fort savant, d'ailleurs, sur les us et coutumes monastiques et il possède une bibliothèque spéciale de monographies conventuelles et surtout une collection d'enluminures des plus rares." (Joris-Karl Huysmans 1903 "L'oblat")

(à) riches enluminures
"Elle était absolument veuve de tous ses vitraux à riches enluminures, mais en revanche, laissait transparaître la rougeur des aurores et les adieux pourprés des soleils tombants." (André Lemoyne 1848-1907 "Oeuvres")

belles enluminures
"À quelque temps de là, le nouveau profès de l'ordre albertien des Frères de Leibowitz fut affecté à la salle des copistes, sous la surveillance d'un vieux moine appelé Horner, et il se mit à décorer consciencieusement les pages d'un traité d'algèbre de belles enluminures représentant des rameaux d'olivier et des chérubins joufflus." (Louis Pauwels et Jacques Bergier Pauwels et Bergier 1960 "Le matin des magiciens")

splendide enluminure
"et le tout, voûtes, piliers, murailles, chambranles, lambris, portes, statues, recouvert du haut en bas d'une splendide enluminure bleu et or, qui, déjà un peu ternie à l'époque où nous la voyons, avait presque entièrement disparu sous la poussière et les toiles d'araignée en l'an de grâce 1549, où Du Brel l'admirait encore par tradition." (Victor Hugo 1831 "Notre-dame de Paris")

enluminure médiévale
"Tête de cerf, corps de cheval à la robe immaculée, corne unique dressée sur le front, on la croirait sortie d'une enluminure médiévale." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de mai 1992")

enluminures populaires
"J'aimais les peintures idiotes, dessus des portes, décors, toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures populaires." (Arthur Rimbaud 1873 "Une saison en enfer")

enluminures des manuscrits
"on y voit les lacs de bandes qui caractérisent les enluminures des manuscrits anglo-saxons." (Oscar Wilde 1907 "Le prêtre et l'acolyte")


Découvrez de nouveaux mots !