ENNEMI, adjectif

Définition de ennemi  


adjectif masculin singulier
  1. Opposée, contraire, en guerre.

Expressions françaises avec ennemi  


Passer à l'ennemi : Passer dans le camp adversaire.


Signaler une erreur ou un oubli

 

Exemples d'utilisation de ennemi  


ennemi numéro
"Celui-là, dit Coitard quand le juge fut parti, c'est l'ennemi numéro un." (Albert Camus 1947 "La peste")

avions ennemis
"Grâce à notre service d'espionnage, tous les centres d'aviation nous étant connus, nous pûmes, en même temps que se réalisait la destruction des deux grandes capitales, incendier les dépôts d'avions ennemis." (Gustave Le Bon 1923 "Le déséquilibre du monde")

cavalerie ennemie
"Et si réellement il y a de la cavalerie ennemie dans la campagne, c'est que la trahison existe, n'est-il pas vrai?" (Auguste Maquet 1891 "La belle Gabrielle")

colonne ennemie
"A un commandement qui aurait été fait en excellent français par un officier prussien, audacieusement embusqué en cet endroit, le régiment, tombant dans un piège, alla donner tête baissée sur une forte colonne ennemie, massée dans un bouquet de bois d'aspect inoffensif." (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")

flotte ennemie
"Ils étaient très emballés, mes auditeurs, mais singulièrement alarmés par le voisinage de la flotte ennemie." (Herbert George Wells 1905 "Au temps de la comète")

forces ennemies
"L'arme, l'outil, le vase, et, dans les climats rudes, un grossier vêtement de peau, voilà les premières formes étrangères à sa propre substance que façonne le primitif environné de bêtes de proie, assailli sans relâche par les éléments hostiles d'une nature encore chaotique, voyant des forces ennemies dans le feu, l'orage, le moindre tressaillement du feuillage ou de l'eau, dans les saisons même, et le jour et la nuit, avant que les saisons et le jour et la nuit, avec le battement de ses artères et le bruit de ses pas, lui aient donné le sens du rythme." (Élie Faure 1909 "Histoire de l'art, L'art antique")

frères ennemis
"Peut-être avons-nous visé trop haut pour une première tentative en choisissant de faire coexister les pires des frères ennemis." (Alain-G. Gagnon et Daniel Latouche 1994 "Allaire, Bélanger Campeau et les autres")

grands ennemis
"Il y a longtemps que l'on a dit, et avec bien de la raison, que nous n'avions pas de plus grands ennemis que nos propres valets." (Donatien Alphonse François de Sade, dit Marquis de Sade 1788 "Eugénie de Franval")

lignes ennemies
"A cinq cents pas enfin, en plein champ, dans la zone de séparation des deux lignes ennemies, errait une vache, bête paisible et nourricière, qui cherchait le chemin de son étable et ne le retrouvait pas, car le bruit de quelques coups de feu isolés l'effarait." (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")

mortel ennemi
"La duchesse grinça des dents en entendant prononcer le nom de celui qu'elle tenait pour son plus mortel ennemi." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

navire ennemi
"À ce moment, les flancs du navire ennemi se couronnèrent d'un triple éclair." (Gustave Le Rouge 1912-1913 "Le mystérieux Docteur Cornélius")

position ennemie
"Mais votre signal n'aura de valeur que s'il s'élève au-dessus même de la position ennemie..." (Maurice Leblanc 1916 "L'Éclat d'obus")

rangs ennemis
"mon nom était devenu redoutable même aux plus intrépides, tant mon artificielle main de fer répandait le carnage et la destruction dans les rangs ennemis." (Charles de Lautréamont 1846 "Les Chants de Maldoror")

soldats ennemis
"Des soldats ennemis lui enlevaient sa maîtresse, et il la défendait contre eux." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1747 "Zadig")

vaisseaux ennemis
"à peine eurent-ils vogué deux milles qu'ils furent entourés de vaisseaux ennemis." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1755 "Précis du siècle de Louis XV")

Mots proches de ennemi  


hostilité, impopularité, inimitié, mésintelligence, incompatibilité, exécration, abomination, détestation, aversion, éloignement, antipathie, animosité, fiel, prévention, grippe, malveillance, rancune, grief, dent, ressentiment, bouderie, désaccord, chien et chat, désaffection, brouille, caprice, froid, désinfatuation, abhorrer, détester, haïr, exécrer, prendre en haine, nourrir de la haine, prendre en grippe, avoir à nez, en vouloir, avoir en horreur, vivre en mésintelligence, ne pas s'accorder, ne pouvoir souffrir, ne pouvoir voir en peinture, bouder, se brouiller, rompre, désaffectionner, être en froid, se fâcher, être à couteaux tirés, avoir une dent contre, être en délicatesse, désinfatuer, être indisposé contre, hostile, mal disposé, incompatible, antipathique, prévenu, malveillant, haine acharnée, violente, déclarée, envenimée, implacable, mortelle, irréconciliable, jurée, inexorable, odieux, détesté, bête noire, impopulaire, haïssable, détestable, haineux, fielleux, rancunier, misanthrope, haineusement, irréconciliablement, mortellement

Découvrez de nouveaux mots !