ENTABLEMENT, nom

Définition de entablement  


nom masculin singulier
  1. Architecture. Saillie au sommet des murs d'un bâtiment qui supporte la charpente.
  2. Partie de certains édifices surmontant une colonnade (qui comprend architrave, frise et corniche)
  3. Architecture. Moulure ou saillie formant la corniche d'un meuble, d'une porte, d'une fenêtre.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de entablement  


Exemples d'utilisation de entablement  


(à) haut entablement
"Trois hautes portes à doubles battants et à haut entablement, dont l'une faisait face à la rampe, et dont les deux autres s'ouvraient à droite et à gauche, s'y regardaient." (Alphonse de Lamartine 1851 "Nouvelles confidences")

entablement dorique
"sur le modèle ancien, Au-dessus des brouillards de l'erreur chimérique, Une sagesse avec entablement dorique." (Victor Hugo 1891 "Le Seuil du gouffre")

supporte un entablement
"Entre ces niches, règnent des pilastres cannelés, dont le chapiteau supporte un entablement plein de brêches." (Constantin François Chasseboeuf de Volney 1786 "Voyage en Syrie et en Egypte, pendant les années 1783, 1874 et 1785...")

entablement de la croisée
"instinctivement il leva une main comme pour se cramponner à l'entablement de la croisée, mais l'abaissa aussitôt." (Léon Tolstoï 1864-1869 "Guerre et paix")

entablement de mon tombeau
"puis, que celle qui survivra, placée sur l'entablement de mon tombeau, soit enduite de poix, les pieds garnis de plomb fondu autour des talons, et dressée en guise de lécythe." (Aristophane Antiquité "L'Assemblée des femmes")

Mots proches de entablement  


pinacle, pignon, corniche, frise, architrave, rampant, tympan, acrotère, antéfixe, fronton à jour, brisé, rompu, double, à enroulement, par enroulement, sans base, sans retour, surmonté, surbaissé, circulaire

Découvrez de nouveaux mots !