ENTENDRE, verbe

Définition de entendre  


verbe
  1. Percevoir par l'ouïe (entendre bien, mal)
  2. Prêter une oreille attentive à, écouter.
  3. Accepter d'écouter, de suivre un conseil (ne rien vouloir entendre, entendre raison)
  4. Écouter (entendre un orchestre, une émission)
  5. Percevoir par l'intelligence, comprendre, saisir (j'entends bien ce qui se dit)
  6. Connaître à fond, être habile (ne rien entendre à la poésie)
  7. Vouloir dire (qu'entendez-vous par là ?)
  8. Exiger, être déterminé à (j'entends être obéi)
  9. Avoir l'intention de (j'entends vous quitter dès demain)
  10. Assister à (entendre la messe)
verbe pronominal
    s'entendre
  1. Sympathiser, s'accorder.
  2. Se mettre d'accord.
  3. Avoir de l'habileté, des connaissances (s'y entendre dans un domaine particulier)

Expressions françaises avec entendre  


À l'entendre : Si on l'en croit.
Entendre parler : Être informé.
Cela s'entend : C'est évident.
Donner à entendre : Insinuer.
Laisser entendre : Insinuer.
Entendre raison : Acquiescer à ce qui est juste.


Signaler une erreur ou un oubli

 

Difficultés de entendre  


Grammaire
Avec un sujet inversé, on n'ajoute pas le "t" de liaison ("entend-elle") comme pour toutes les formes se terminant par "d" ou "t"."Entendre" a deux sens bien définis : "percevoir par l'oreille" : "j'entends chanter", et "vouloir" : "j'entends que tout le monde accepte cette décision".Selon le sens, la construction du verbe sera différente.Au sens de "percevoir par l'oreille", il se construit habituellement avec un nom : "il entend les oiseaux", avec un infinitif : "il entend chanter les oiseaux", ou avec une relative : "il entendait les oiseaux qui chantaient". Dans ce cas, il faut éviter "entendre que" + indicatif ["il entendait que les oiseaux chantaient"].Au sens de "vouloir", il se construira habituellement avec "que" ou avec un infinitif : "il entend que tout le monde obéisse. Il entend être obéi par tout le monde". Dans ce cas, l'emploi de l'indicatif ou du conditionnel après "que" est peu recommandé.On dit : "entendre raison", "il n'y entend goutte", "à bon entendeur salut", "il ne veut rien entendre", "entendre malice", "il ne l'entend pas de cette oreille", etc.

Contraires de entendre  



Découvrez de nouveaux mots !