PIAULE, nom

Définition de piaule  


nom féminin singulier
  1. (familièrement) Chambre, habitation.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Contraires de piaule  


Exemples d'utilisation de piaule  


copine de piaule
"Il a tout de suite compris que vous êtes en contact avec l'autre fille, là, la copine de piaule." (Jean-Patrick Manchette 1973 "Morgue pleine")

putain de piaule
"Cette putain de piaule trop dégueulasse." (Virginie Despentes 1999 "Mordre au travers")

nouvelle piaule
"Enfin, après l'interminable café, pousse-café et pousse-pousse, je franchis, comme une mariée, le seuil de ma nouvelle piaule." (Albertine Sarrazin 1965 "L'astragale")

petite piaule
"Et quand j'entre dans la petite piaule aseptisée, l'infirmière qui le veille est écroulée de rire." (Daniel Pennac 1985 "Au bonheur des ogres")

piaule minable
"Alors, une petite allocation qui représente tout juste l'ennui d'aller pointer et, pour le reste, on se démerde une piaule minable, des petites bouffes de hasard, des filles pas compliquées..." (Gilbert Cesbron 1977 "Mais moi je vous aimais")

piaule voisine
"Il trouva le moyen de me refiler la piaule voisine du quatorze au tarif spécial détective:" (Didier Daeninckx 1984 "Le der des ders")

piaule de bonne
"un foyer quelconque, ou une piaule de bonne." (Daniel Pennac 1985 "Au bonheur des ogres")

piaule de la rue
"J'ai vu le jour à Spalato, à l'ombre du palais de Dioclétien, j'ai créché dans une piaule de la rue des Martyrs." (Antoine Blondin 1949 "L'Europe Buissonnière")

piaule de merde
"Tu m'as trahi, bébé, tu as trahi Roberto et je lui ai fait chéri on est au bout du rouleau, on va crever de faire, mon amour, dans cette piaule de merde, il le fallait Roberto, je suis toujours ta petite Sil, ton bébé, la gosse." (Marc Villard 1998 "Retour au magenta")


Découvrez de nouveaux mots !