PIEUSEMENT, adverbe

Définition de pieusement  


adverbe
  1. Avec piété.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Synonymes de pieusement  


Exemples d'utilisation de pieusement  


pieusement conservés
"des lettres d'amour, un petit portrait, quelques présents pieusement conservés, furent alors, pour la première fois, étalés devant d'autres yeux que ceux qui avaient répandu tant de larmes en les contemplant." (Paul Heyse 1853 "Le Garde-vignes")

pieusement fidèle
"Peut-être serait-il plus exact de déclarer qu'à l'austère devoir pieusement fidèle comme l'honnête femme du sonnet d'Arvers, elle n'a pas entendu:" (Étienne Grosclaude 1899-1902 "Une politique européenne")

pieusement recueillis
"hommes et femmes, les femmes dans la nef, les hommes dans le choeur et les bas côtés, tous sont agenouillés sur le pavé, le chapelet entre leurs doigts, pieusement recueillis, répondant aux chants du prêtre d'une seule voix, voix puissante des fidèles assemblés qui porte au ciel la prière avec tant de force, qu'il semble que Dieu ne lui saurait résister." (Eugène Loudun 1861 "La Bretagne. Paysages et Recits")

pieusement résignée
"quand l'abbé regarda ce visage macéré comme celui d'une vieille religieuse, encadré de cheveux entièrement blanchis, mais embelli par l'air doux et calme des femmes pieusement résignées, et qui marchent, comme on dit, à la volonté de Dieu, comprit-il toute la vie de ces deux créatures." (Honoré de Balzac 1837 "Les Illusions perdues")

pieusement élevé
"Que l'on compare seulement la dégradation volontaire d'une femme pieusement élevée au sein d'une famille aisée, qui ne lui aurait donné que de nobles exemples." (Eugène Sue 1842-1843 "Les Mystères de Paris")

baisa pieusement
"Puis elle l'attira vers elle et la baisa pieusement au front en ajoutant:" (Honoré de Balzac 1834 "La Recherche de l'Absolu")

déposent pieusement
"Mais, du moins, ils auront une sépulture chrétienne, car les nouveaux insulaires ont déjà ouvert une grande fosse dans les entrailles de la terre, et, les larmes aux yeux, la prière aux lèvres, ils y déposent pieusement ceux qui devaient à jamais partager leur bonne ou mauvaise fortune." (Émile Chevalier 1862 "L'île de sable")

ensevelit pieusement
"Elle aime le fils du tyran et ensevelit pieusement son frère." (Anatole France 1881 "Le crime de Sylvestre Bonnard, membre de l'Institut")

ferma pieusement
"Catherine ferma pieusement les yeux de sa mère, avec la main d'abord, puis ensuite avec les lèvres." (Alexandre Dumas 1852 "La Comtesse de Charny")

recueillir pieusement
"et, lorsqu'on s'était efforcé de les recueillir pieusement, on n'avait guère réussi qu'à ramasser les raclures du carreau, toute une saleté ancienne, où il ne devait rester que bien peu de l'oncle." (Émile Zola 1893 "Docteur Pascal")

s'inclinent pieusement
"Autour de nous les maîtres de tous les arts et de toutes les sciences, les représentants du peuple français, les délégués de nos départements, de nos communes, les ambassadeurs volontaires et les missionnaires spontanés de l'univers civilisé s'inclinent pieusement devant celui qui fut un souverain de la pensée, un proscrit pour le droit vaincu et la république trahie, un protecteur persévérant de toute faiblesse contre toute oppression, le défenseur en titre de l'humanité dans notre siècle." (Victor Hugo 1875 "Actes et paroles")

serra pieusement
"elle serra pieusement dans la commode sa belle toilette et jusqu'à ses souliers de satin, dont la semelle s'était jaunie à la cire glissante du parquet." (Gustave Flaubert 1857 "Madame Bovary, Moeurs de Province")

vivre pieusement
"Elles ne prescrivent pas seulement de bien vivre, elles prescrivent aussi de bien croire, et je suis presque épouvanté de la hardiesse d'esprit avec laquelle saint Augustin prétend que la vertu dans l'homme peut suffire pour arriver à la possession de Dieu, sans l'aide des sacrifices, comme si, dit-il, l'accomplissement des pratiques sacrées faisait essentiellement partie de la vertu, et que ce ne fût pas autre chose de vivre vertueusement, autre chose de vivre pieusement (24)." (Marc Girardin, dit Saint-Marc Girardin 1842 "L'Afrique sous Saint Augustin")


Découvrez de nouveaux mots !