PILLARD, nom

Définition de pillard  


nom masculin singulier
  1. Personne qui vole et saccage.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Exemples d'utilisation de pillard  


bandes de pillards
"en revanche, on le rencontrait souvent, bardé de fer, à la tête de ses bandes de pillards sans vergogne." (Michel Zévaco 1908 "La Fausta")

groupes de pillards
"Il soutint que dans ces groupes de pillards on plaignait le roi mort, qu'on y disait du bien du côté droit de l'assemblée, qu'il l'avait entendu lui-même, et que par conséquent il ne pouvait pas y avoir de doute sur les véritables instigateurs qui avaient égaré le peuple." (Adolphe Thiers 1823-1827 "Histoire de la Révolution française")

(de) nombreux pillards
"parmi lesquels de nombreux pillards mettant à profit la situation." (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de juillet 1993")

vieux pillard
"Le vieux pillard, l'homme de meurtre, se retrouva homme." (Jules Michelet 1863 "La Pologne martyre (Russie - Danube)")

pillards armés
"Cette bande-frontière, sorte de no man s land au coeur de la ville, reste aux mains de pillards armés n'obéissant à aucun des deux dirigeants." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de décembre 1992")

des pillards s'attaquent
"Selon des habitants, des pillards s'attaquent aux magasins inondés et abandonnés." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juillet 1997")

les pillards continuent
"Et les pillards continuent, jusqu'à ce qu'un coup trop heureux les perde." (Jean Duché 1968 "L'histoire de France")

les pillards cèdent
"Nous voulons que tous les pillards cèdent la place", a ajouté le porte-parole de la rébellion, qui poursuit son offensive militaire et a pour objectif affiché de renverser le régime du président Mobutu et d'être à Kinshasa avant le mois de juin." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, mars 1997")


Découvrez de nouveaux mots !