PINCEAU, nom

Définition de pinceau  


nom masculin singulier
  1. Instrument constitué d'un assemblage de poils ou de fibres fixé à un manche servant à appliquer une substance.
  2. (au sens figuré) Art de peindre, chez un écrivain.
  3. Petit rayon lumineux.
  4. (très familièrement) Pied, jambe.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Exemples d'utilisation de pinceau  


coup de pinceau
"Vous pouvez reconnaître un vrai maître à son coup de pinceau." (Arthur Conan Doyle 1914-1915 "La Vallée de la peur")

trait de pinceau
"Ces lourds cheveux bruns, relevés à la japonaise, découvraient un front étroit, souligné par les sourcils nets comme un trait de pinceau, par les yeux médiocrement grands, mais d'un éclat bleu incomparable." (Marcel Prévost 1894 "Les Demi-Vierges")

grands pinceaux
"Leurs œuvres s'apparentent à celles des grands pinceaux de l'école de la brousse." (Antoine Blondin 1982 "Ma vie entre les lignes")

gros pinceau
"Et jusqu'à la grande peinture à fresque avec le gros pinceau que tout le monde doit manier sans études préalables!" (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")

habile pinceau
"Il faisait une de ces nuits déficieuses, si communes entre les tropiques, et dont le plus habile pinceau ne rendrait pas la beauté." (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre 1789 "Paul et Virginie")

mince pinceau
"Son visage maigre, d'une blancheur cireuse, son grand nez aquilin, ses joues creusées, le mince pinceau de barbe poivre et sel savamment taillé qui lui amincissait les traits, se détachaient sur l'oreiller comme une lithographie funèbre." (Edmond Jaloux 1941 "Les Visiteurs")

pinceau chinois
"Ces beaux yeux étaient surmontés de sourcils comme tracés par un pinceau chinois et bordés de longs cils châtains." (Honoré de Balzac 1839 "Les Deux Poètes")

pinceau délicat
"Le nez, presque aquilin, possédait une fermeté rare dans ses contours, et les deux lèvres ressemblaient à deux lignes roses tracées avec amour par un pinceau délicat." (Honoré de Balzac 1830 "Une Double Famille")

pinceau lumineux
"S'il l'avait vue franchir le pinceau lumineux d'une villa ouverte, il en aurait compris la cause:" (Arthur Conan Doyle 1922 "Contes de pirates")

pinceau noir
"Un bond agréable de son sang lui serra la gorge, lui rougit les joues, et il fut tout au spectacle de Camille en blanc, un petit pinceau noir de cheveux bien taillés sur les tempes, une mince cravate rouge au cou, et le même rouge sur sa bouche." (Sidonie Gabrielle Colette 1933 "La chatte")

pinceau de l'artiste
"Hoffmann, pâle, tremblant, anéanti, ouvrit le médaillon pour porter l'image d'Antonia à ses lèvres, mais l'ivoire en était redevenu aussi blanc et aussi pur que s'il était vierge encore du pinceau de l'artiste." (Alexandre Dumas 1849 "La Femme au collier de velours")

pinceau de lumière
"Un pinceau de lumière s'abattit sur le parquet, puis s'en vint frapper la face pétrifiée de mon voisin." (Pierre Benoît 1930 "Le soleil de minuit")

pinceau de poils
"Versez alors un peu de vernis dans un vase, trempez-y un large pinceau de poils gris, bien fin et bien doux, et après l'avoir un peu pressé contre le bord du vase pour qu'il ne retienne pas trop de vernis, on le passe, sans trop appuyer, sur toute la pièce." (Nosban 1857 "Nouveau manuel complet du menuisier, de l'ébéniste, du layetier, du marqueteur, du sculpteur")

pinceau des phares
"Et presque en même temps le double pinceau des phares s'élança, rejaillit vers le ciel, hésita une seconde, puis les deux immenses antennes, tournant majestueusement sur elles-mêmes, plongèrent brusquement, disparurent." (Georges Bernanos 1929 "La Joie")


Découvrez de nouveaux mots !