PIQUÉ, nom

Définition de piqué  


nom masculin singulier
  1. Textile. Tissu de coton présentant des reliefs.
  2. Aviation. Descente rapide et fortement inclinée d'un avion.
  3. Chorégraphie. Pas de danse.
  4. Netteté d'une photographie.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Difficultés de piqué  


Stylistique et sémantique
L'expression "les yeux me piquent" peut être considérée comme abusive et doit être remplacée, par exemple, par "la fumée me pique les yeux".

Contraires de piqué  


Exemples d'utilisation de piqué  


coiffe de piqué
"Assise dans un vieux fauteuil, en tablier blanc, la coiffe de piqué nouée sous le menton, les mains posées sur les genoux, immobile et grave, elle surveillait le repas du soir." (Henri Bosco 1953 "L'enfant et la rivière")

freins de piqué
"Conçus comme chasseurs, ils n'ont plus de freins de piqué et leur armement est limité aux quatre mitrailleuses d'aile, par contre les deux points d'emport sont maintenus." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

gilet de piqué
"Le gilet de piqué, surchargé de broderies saillantes, ouvert, boutonné par un seul bouton sur le haut du ventre, donnait à ce personnage un air d'autant plus débraillé que ses cheveux noirs, frisés en tire-bouchons, lui cachaient le front et descendaient le long des joues." (Honoré de Balzac 1841 "Une ténébreuse affaire")

juste piqué
"J'ai tout juste piqué un feignant d'albicore qui cherchait à manger." (Ernest Hemingway 1952 "Le vieil homme et la mer")

piqué d'un avion
"Un jingle évoquant la chute en piqué d'un avion retentit." (Didier Daeninckx 1992 "Hors limites")

piqué de hand
"Les tribulations d'un piqué de hand"." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juin 1997")


Découvrez de nouveaux mots !