PIQUÉ, adjectif

Définition de piqué  


adjectif masculin singulier
  1. Cousu.
  2. Vermoulu, tacheté.
  3. Aigri, pour un aliment.
  4. (familièrement) Fou.
  5. Vexé, offensé.
  6. Musique. Se dit d'une note de musique surmontée d'un point devant être accentuée ou détachée.
  7. Aviation. Désigne la descente rapide et fortement inclinée d'un avion.

Signaler une erreur ou un oubli

 

Difficultés de piqué  


Stylistique et sémantique
L'expression "les yeux me piquent" peut être considérée comme abusive et doit être remplacée, par exemple, par "la fumée me pique les yeux".

Synonymes de piqué  


Contraires de piqué  


Exemples d'utilisation de piqué  


piqué blanc
"elle passait un peignoir de piqué blanc, empesé, étoffé, et se cassant à grands plis." (Edmond et Jules de Goncourt 1864 "Renée Mauperin")

(de) veau piqué
"Alors, prenez une langue, un morceau de tête de cochon, une tranche de veau piqué, dit la charcutière patiemment." (Émile Zola 1873 "Le Ventre de Paris")

air piqué
"Sa figure blonde et sèche se couvrit d'un nombre infini de rides nouvelles, il fit une grimace et enfin dit d'un air piqué." (Henri Beyle, dit Stendhal 1834 "Lucien Leuwen")

balle piquée
"Juste avant le coup de sifflet final, Sibierski creusait l'écart d'une balle piquée." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, mai 1997")

boucle piqué
"Pour l'exploit attendu, cette quadruple boucle piquée que nulle patineuse n'avait encore pu inscrire à son carnet de bal:" (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de février 1992")

notes piquées
"Il y avait des ronflements sourds du cantal, du chester, des fromages de chèvre, pareils à un chant large de basse, sur lesquels se détachaient, en notes piquées, les petites fumées brusques des neufchâtels, des troyes et des mont-d'or." (Émile Zola 1873 "Le Ventre de Paris")

ton piqué
"Le gouvernement a tort de nous traiter en enfants terribles, disaient d'un ton piqué les fins politiques du cercle du Commerce." (Émile Zola 1874 "La Conquête de Plassans")

tête piquée
"Sa tête piquée n'a laissé aucune chance à" (Le Monde 1996 "Extrait du Monde de juin 1996")

vieille piquée
"car il s'agissait d troc mascarade que cette vieille piquée n'a fait qu'aggraver avec les lubies qui lui sont propres et qui accablent les siens d'abord, tout le quartier ensuite..." (Raymond Jean 1986 "La lectrice")

vin piqué
"On serait acheteur de vin piqué." (Collectif 1916 "Bulletin de Lille, 1916-07")


Découvrez de nouveaux mots !